L’univers de FCA Heritage
Tout sur le département qui valorise le patrimoine historique d’Alfa Romeo, de Fiat, de Lancia et d’Abarth.
L’histoire de nos voitures et de nos marques
La passion pour les voitures classiques n’a pas de frontières, mais il existe certains lieux suspendus dans le temps qui préservent l’essence de cette passion : ceux de FCA Heritage.
Centre Historique Fiat
Heritage HUB
Officine Classiche
Museo Alfa Romeo
Heritage Gallery
Heritage Point
Un univers fait de grands événements internationaux
Participer aux principaux événements du secteur est une occasion incontournable d’admirer de près les voitures légendaires qui ont marqué des générations de fans.
Derniers évènements:
En ligne |
5-8 juin 2020
Archivissima
Le festival national des archives.
Paris (FR) |
5-9 février 2020
Rétromobile
Le Salon parisien consacré aux voitures classiques.
Les histoires Heritage
Nous racontons un siècle de technique, de style, de compétition et de performance. Nous racontons notre histoire et la vôtre.
Les dernières histoires:
Fiat 127
La révolution avant.
Lancia Flavia
La révolution « tout en avant » d’Antonio Fessia
Je vous raconte le Raid des 2 Caps
Il y a un demi-siècle, trois Fiat 124 Special traversaient le monde
L’univers de FCA Heritage est en constante évolution
Tenez-vous informés des dernières nouvelles, ne ratez pas les partenariats les plus récents et découvrez ce qui se passe en coulisse grâce aux anecdotes des employés.
Les dernières nouvelles
29 janvier 2021
Musée Alfa Romeo
L’activité recommence, pour l’instant de manière virtuelle, avec un calendrier de rendez-vous mensuels.
13 novembre 2020
Une nouvelle jeunesse pour les ateliers « Officine Classiche »
Un look moderne pour les ateliers de certification et de restauration, fer de lance de FCA Heritage.
Découvrez nos clubs de marque et de modèle dans le monde
Utilisez notre locator pour trouver les clubs par marque et modèle les plus proches.
L’histoire de quatre grandes marques de l’automobile italienne
Des modèles les plus représentatifs aux personnalités qui ont multiplié les victoires et révolutionné le secteur, sans oublier les événements marquants, cette section raconte et célèbre les piliers d’Alfa Romeo, de Fiat, de Lancia et d’Abarth.
À partir aujourd’hui, votre passion peut compter sur une équipe d’excellence
Certificat d’origine, certificat d’authenticité, restauration. Pour préserver le charme intemporel de votre voiture.
La boutique du classique
Entrez dans un monde de passion. Une large gamme de produits proposés par FCA Heritage pour nourrir votre amour éternel.
Back

Fiat 124 Abarth Rally Gr. 4

Une histoire de rivalités et de succès

La Fiat 124 Sport Spider, présentée en 1966, n’est pas pensée par Fiat dans une perspective sportive : ce sont les pilotes privés qui trouvent dans l’agile voiture dessinée par Pininfarina un modèle parfait pour les courses. Petit à petit, Fiat entre officiellement dans le monde des rallyes et développe progressivement la 124, avec le soutien d’Abarth, jusqu’à remporter le Championnat d’Europe en 1972 et 1975.


Née en 1966 pour remplacer la Fiat 1300 désormais dépassée, la Fiat 124 berline est tout de suite accompagnée de trois sœurs : une versatile version familiale, un coupé et un spider. Tandis que le coupé naît dans le Centre de style Fiat, la version spider est confiée au carrossier Pininfarina.

Le dessinateur américano-hollandais Tom Tjaarda raccourcit le chassis des 124 berline et coupé afin de réaliser une convertible compacte 2+2 aux lignes harmonieuses, donnant ainsi naissance à la Fiat 124 Sport Spider. Son poids réduit et les moteurs sportifs, dont elle sera bientôt équipée, influencent son comportement sur la route et son futur en compétitions. 

L’éclectique spider connaît une vie longue et prospère outre-Atlantique, avant de faire son retour sur le Vieux Continent et de continuer sa carrière jusque dans les années 80 avec la glorieuse Pininfarina Spidereuropa. Un exemplaire, récemment restauré par les ateliers Officine Classiche de FCA Heritage, est désormais exposé auprès de l’Heritage HUB.

Les débuts en rallye ont lieu en 1969 quand certains pilotes privés participent à des courses nationales avec la 124 Sport Spider 1re série, dotée d’un moteur 4 cylindres à double arbre de 1438 cm3. Sa robustesse et son excellente tenue de route, liée à la bonne répartition des poids, rendent la voiture très efficace en course, malgré une puissance inférieure à 100 chevaux. 

Les résultats obtenus poussent Fiat à entrer, officieusement, dans l’univers des rallyes. En 1970, la cylindrée du moteur passe à 1608 cm3 et la puissance atteint les 110 ch : grâce à cette nouvelle voiture plus puissante, Fiat participe au Championnat italien des rallyes de 1970, avec Alcide Paganelli et Ninni Russo qui remportent le titre national malgré la féroce concurrence des Lancia Fulvia Coupé HF.

La victoire dans le Championnat italien et l’acquisition d’Abarth, qui devient le département courses de Fiat, poussent le constructeur turinois à présenter son écurie officielle en 1971 : la berline 125 S et la 124 Sport Spider sont alignées en course.

Luciano Trombotto confirme la compétitivité du spider sur les routes étroites et sinueuses du Rallye de l’Elbe en remportant la course deux années d’affilée. 

Les succès s’enchaînent, notamment pendant la saison 1972, qui voit Raffaele « Lele » Pinto et son copilote Gino Macaluso remporter le Rallye de la Costa Brava avec une 124 Sport Spider allégée de 90 kg. C’est ainsi que commence la moisson de cinq autres victoires : au Semperit en Autriche, puis en Pologne, en Yougoslavie et de nouveau en Autriche au Rallye der 1000 Minuten. Grâce à ces succès et aux deux secondes places remportées en Italie, aux Rallyes de San Martino di Castrozza et de l’île d’Elbe, l’équipage Pinto-Macaluso et la Fiat 124 remportent le Championnat d’Europe des rallyes. La même saison, Lancia remporte le Championnat du monde Constructeurs avec la Fulvia HF 1.6: le triomphe du Groupe Fiat est total.

FIAT 124 ABARTH RALLY GR. 4
FIAT 124 ABARTH RALLY GR. 4
ENGINE
4 in line, Otto cycle, anterior longitudinal, DOHC, 4 valves, Kugelfisher injection, 1995 cm³
POWER
215 HP @ 7000 rpm
SPEED
over 190 km/h
WEIGHT
930 kg
DESIGN
Pininfarina
TYPE OF BODY
Spider (with hard top)

Désormais baptisée Fiat 124 Abarth Rally, la voiture obtient l’homologation pour courir dans le Groupe 4 à la fin de l’année 1972.


La 124 est encore améliorée : le moteur atteint les 1800 cm3 pour une puissance de 128 chevaux qui passent à 170 dans la version Groupe 4. Les suspensions sont modifiées et le véhicule adopte un style résolument plus « course » : pas de pare-chocs, extensions d’aile en plastique, arceau de sécurité et baquets. Pour des raisons de sécurité et d’homologation, le toit en toile avait déjà été remplacé par une version rigide et légère. Le nom efface lui aussi toute trace du spider d’origine. Les débuts en course ont lieu au Rallye de Monte-Carlo en 1973 : l’équipage Pinto-Bernacchini ne gagne pas, mais devance les redoutables Fulvia HF qui avaient triomphé l’année précédente. 

Au Rallye de Sanremo de 1973, le duo Verini-Torriani arrive deuxième, tandis que les autres Fiat 124 Abarth Rally se classent encore une fois devant les Lancia HF officielles.

La saison 1974 voit arriver la culasse à 16 soupapes, tandis que le nombre de chevaux passe à 200. La nouvelle Fiat 124 Abarth Rally commence par un triplé au Rallye du Portugal : Pinto et Bernacchini devancent leurs équipiers Paganelli et Russo ainsi que le jeune Finlandais Markku Alen et son copilote Kikki Kivimaki. La même année, les 124 Abarth Rally sont préparées afin d’affronter, pour la première fois, le Rallye Safari : suspensions renforcées, filtres à air supplémentaires, barres avant pour protéger le radiateur contre les éventuels chocs avec des animaux errants. La course n’est pas particulièrement mémorable, mais l’expérience acquise sera utile dans le futur.

La Fiat 124 Abarth Rally continue son évolution : pendant la saison 1975, elle est équipée d’un nouveau capot avec prises d’air et de deux phares supplémentaires encastrés, tandis que les pare-boue arrière sont dotés d’une prise d’air pour les freins. Le moteur gagne encore en puissance grâce à l’adoption de l’injection et atteint ainsi les 215 ch. Les grands succès de la saison sont ceux du Rallye du Portugal, au cours duquel Alen et Kivimaki dépassent l’autre 124 Abarth officielle de Hannu Mikkola (avec Jean Todt pour copilote). Mais le succès qui restera dans les annales est l’œuvre de Maurizio Verini qui remporte le Championnat d’Europe des rallyes en 1975. Verini et Rossetti sont victorieux en France, en Espagne, en Italie au Rallye de l’île d’Elbe, en Yougoslavie et en Pologne et se classent deuxième à San Martino di Castrozza. Durant cette saison, les équipages Cambiaghi-Sanfront, qui remportent le Rallye des Alpes Orientales, et Bacchelli-Scabini en Bulgarie, apportent de précieux points à l’écurie Fiat. Ces victoires et ces podiums permettent à la Fiat 124, devenue Abarth Rally, de remporter son second titre européen.

La dernière participation officielle des Fiat 124 Abarth Rally Groupe 4, avec la nouvelle livrée bleue et jaune du sponsor Olio Fiat, se déroule au Rallye de Monte-Carlo en 1976 : Lancia remporte la course grâce à la mythique Stratos, presque imbattable pendant quelques années. Markky Alen, avec la 124, se classe en sixième position. Par la suite, tout comme à ses débuts, la 124 est utilisée avec succès par de nombreux pilotes privés grâce à sa fiabilité légendaire. La production de la Fiat 124 Abarth Rally, commencée en 1972, se termine en 1975, après que 995 exemplaires sont sortis des usines Abarth de Corso Marche à Turin. L’exemplaire appartenant à la collection de l’entreprise est celui piloté par Maurizio Verini et Francesco Rossetti au cours de la saison 1975. Fonctionnant parfaitement, il est exposé dans la section « The Rally Era » de l’Heritage HUB et est utilisé pour les principaux événements européens dédiés aux voitures d’époque.

Regardez la vidéo
Regardez la vidéo

Restez informé des nouveautés, événements, approfondissements du monde Heritage.