L’univers de FCA Heritage
Tout sur le département qui valorise le patrimoine historique d’Alfa Romeo, de Fiat, de Lancia et d’Abarth.
L’histoire de nos voitures et de nos marques
La passion pour les voitures classiques n’a pas de frontières, mais il existe certains lieux suspendus dans le temps qui préservent l’essence de cette passion : ceux de FCA Heritage.
Centre Historique Fiat
Heritage HUB
Officine Classiche
Museo Alfa Romeo
Heritage Gallery
Heritage Point
Un univers fait de grands événements internationaux
Participer aux principaux événements du secteur est une occasion incontournable d’admirer de près les voitures légendaires qui ont marqué des générations de fans.
Derniers évènements:
En ligne |
5-8 juin 2020
Archivissima
Le festival national des archives.
Paris (FR) |
5-9 février 2020
Rétromobile
Le Salon parisien consacré aux voitures classiques.
Les histoires Heritage
Nous racontons un siècle de technique, de style, de compétition et de performance. Nous racontons notre histoire et la vôtre.
Les dernières histoires:
Fiat 127
La révolution avant.
Lancia Flavia
La révolution « tout en avant » d’Antonio Fessia
Je vous raconte le Raid des 2 Caps
Il y a un demi-siècle, trois Fiat 124 Special traversaient le monde
L’univers de FCA Heritage est en constante évolution
Tenez-vous informés des dernières nouvelles, ne ratez pas les partenariats les plus récents et découvrez ce qui se passe en coulisse grâce aux anecdotes des employés.
Les dernières nouvelles
29 janvier 2021
Musée Alfa Romeo
L’activité recommence, pour l’instant de manière virtuelle, avec un calendrier de rendez-vous mensuels.
13 novembre 2020
Une nouvelle jeunesse pour les ateliers « Officine Classiche »
Un look moderne pour les ateliers de certification et de restauration, fer de lance de FCA Heritage.
Découvrez nos clubs de marque et de modèle dans le monde
Utilisez notre locator pour trouver les clubs par marque et modèle les plus proches.
L’histoire de quatre grandes marques de l’automobile italienne
Des modèles les plus représentatifs aux personnalités qui ont multiplié les victoires et révolutionné le secteur, sans oublier les événements marquants, cette section raconte et célèbre les piliers d’Alfa Romeo, de Fiat, de Lancia et d’Abarth.
À partir aujourd’hui, votre passion peut compter sur une équipe d’excellence
Certificat d’origine, certificat d’authenticité, restauration. Pour préserver le charme intemporel de votre voiture.
La boutique du classique
Entrez dans un monde de passion. Une large gamme de produits proposés par FCA Heritage pour nourrir votre amour éternel.
Back

Autobianchi A112 Abarth 58 HP

58 chevaux et un scorpion

L’italo-autrichien Karl Abarth a commencé sa carrière dans les années 50 en tant que préparateur de voitures de course et fabricant de pots d’échappements et de composants mécaniques spéciaux, pour devenir par la suite constructeur de voitures de sport et de compétitions en petites séries. En 1971, Fiat acquiert l'Abarth : la première créature avec le scorpion de ce nouveau parcours est la A112 Abarth.


Avec la présentation de l'Autobianchi A112 au Salon de l'automobile de Turin de 1969, le groupe Fiat répond avec brio au succès des Mini. Plus spacieuse, raffinée et luxueuse que son concurrent britannique, la A112 est une compacte à traction avant, avec 2 portières et un hayon qui devient immédiatement un best-seller, avec de longs délais d'attente, pour preuve de son succès remarquable. Mais il fallait une version encore plus « poivrée » pour attaquer le marché des Mini Cooper. Sous la supervision de Carlo Abarth, qui a récemment consolidé ses relations avec le groupe Fiat, la A112 Abarth naît en 1971.

Avec les techniques qui lui sont chères, Abarth travaille principalement sur le moteur pour en améliorer les performances : il augmente la cylindrée de la 4 cylindres, qui passe de 903 à 982 cm3, et modifie plusieurs composants clés. Pour fournir au moteur la quantité d'essence idéale et le « souffle » nécessaire, la transformation mécanique est complétée par l'adoption d'un carburateur à double corps et la modification de la ligne d'échappement. Privilégiant le couple en bas régime par rapport à la puissance maximale à régime élevé, le moteur développe 58 chevaux à 6600 tours/minute.

Des modifications importantes ont également été apportées au tableau de bord, enrichi par des instruments sportifs tels que le tachymètre, l'ampèremètre, le manomètre et le thermomètre à huile, tandis que les sièges sont plus enveloppants et qu'un volant à trois branches en aluminium avec couronne en cuir complète l'équipement sportif des intérieurs. Initialement, les A112 Abarth ont une seule livrée rouge course avec un capot noir mat et des bandes noires sur le bas des flancs, tandis que le logo Autobianchi Abarth se détache sur la calandre.

AUTOBIANCHI A112 ABARTH 58 HP - 1974
AUTOBIANCHI A112 ABARTH 58 HP - 1974
ENGINE
Inline-4 , front trasversal, double body carb., 982 cm³
POWER
58 HP @ 6.600 rpm
SPEED
> 150 km/h
WEIGHT
690 kg
DESIGN
Dante Giacosa
TYPE OF BODY
3 door 4 seets hatchback

La présentation officielle a eu lieu au salon de l'automobile de Turin en octobre 1971, déclenchant la chasse à l'achat par un public enthousiaste.


La A112 Abarth s'avère immédiatement agile et brillante, et parfois même plus économe en consommations que la A112 normale. Le seul inconvénient est la tendance, parfois, à surchauffer le lubrifiant. Pour cette raison, avant même le lancement de la deuxième série qui a fait ses débuts au Salon de Genève de 1973, le moteur est équipé d'un radiateur d'huile et de nouvelles couleurs apparaissent ; les intérieurs sont enrichis par l'adoption de sièges inclinables avec appui-tête réglable. L'aspect de la calandre change avec le remplacement des chromes des pare-chocs et des cercles des phares par du plastique noir. Les phares sont potentialisés par des lampes à iode, et des jantes en alliage et la lunette arrière chauffante sont inclus dans les options.

La nouveauté la plus importante de la troisième série à partir de 1975 est l’arrivée du nouveau moteur de 1059 cm3, capable de délivrer 70 chevaux, qui s’ajoute à la version 58 qui reste toujours au catalogue. D'autres séries suivront avec le moteur de 70 ch uniquement et quelques modifications de la carrosserie qui change légèrement à l'arrière, devenant ainsi 5 places. La mécanique reste inchangée à part le changement de boîte de vitesses qui passe de 4 à 5 vitesses dans la 5ème série. La production s'achève avec la septième série en 1985 après plus de 121 mille exemplaires produits en près de 15 ans. Un succès dans le succès qui voit près de 10% de toutes les A112 s’enorgueillir du scorpion Abarth.

Son utilisation en course devient immédiatement naturelle, en particulier dans les rallyes, au point que le groupe Fiat décide de créer un championnat monomarque pour les aspirants jeunes pilotes. La transformation avec des arceaux de sécurité, des ceintures, un système anti-incendie, des phares supplémentaires et la protection du carter d’huile n’est pas très onéreuse, c’est pourquoi de nombreux jeunes pilotes choisissent cette façon de démontrer leurs compétences. Le trophée A112 se déroule dans le cadre des courses nationales et internationales, ce qui s'avère être une formule parfaite pour la promotion de la voiture, mais surtout une arme gagnante pour faire mûrir les jeunes pilotes italiens. Des pilotes du calibre de Bettega, Cunico, Tabaton, Caneva, Cinotto et bien d'autres sont passés au volant des A112 Abarth.

Restez informé des nouveautés, événements, approfondissements du monde Heritage.