L’univers de Heritage
Tout sur le département qui valorise le patrimoine historique d’Alfa Romeo, de Fiat, de Lancia et d’Abarth.
L’histoire de nos voitures et de nos marques
La passion pour les voitures classiques n’a pas de frontières, mais il existe certains lieux suspendus dans le temps qui préservent l’essence de cette passion : ceux de Heritage.
Centre Historique Fiat
Heritage HUB
Officine Classiche
Museo Alfa Romeo
Heritage Gallery
Heritage Point
Un univers fait de grands événements internationaux
Participer aux principaux événements du secteur est une occasion incontournable d’admirer de près les voitures légendaires qui ont marqué des générations de fans.
Derniers évènements:
Italie |
11-15 juin 2024
1000 Miglia
Entre passion et légende
Bologna (IT) |
26 - 29 octobre 2023
Auto e Moto d’Epoca 2023
Stellantis Heritage protagoniste au salon Auto e Moto d’Epoca
Les histoires Heritage
Nous racontons un siècle de technique, de style, de compétition et de performance. Nous racontons notre histoire et la vôtre.
Les dernières histoires:
CURIOSITÉS
Certaines connexions créent de grandes histoires.
Lancia D24 Spider Sport
Les succès de l’écurie Lancia
Alfa Romeo Giulietta Sprint
La fiancée de l’Italie.
L’univers de Heritage est en constante évolution
Tenez-vous informés des dernières nouvelles, ne ratez pas les partenariats les plus récents et découvrez ce qui se passe en coulisse grâce aux anecdotes des employés.
Les dernières nouvelles
Turin, le 27 mars 2024
Heritage Hub
Une exposition suggestive pour célébrer les 75 ans d’Abarth
02 Octobre 2023
Heritage célèbre les trente ans de la mythique Fiat Punto
Produite en plus de neuf millions d’exemplaires en trois générations, cette petite citadine qui a dominé le segment B pendant 25 ans, est à l’origine de nouveaux standards dans le domaine du design, de la sécurité et de du confort.
Découvrez nos clubs de marque et de modèle dans le monde
Utilisez notre locator pour trouver les clubs par marque et modèle les plus proches.
L’histoire de quatre grandes marques de l’automobile italienne
Des modèles les plus représentatifs aux personnalités qui ont multiplié les victoires et révolutionné le secteur, sans oublier les événements marquants, cette section raconte et célèbre les piliers d’Alfa Romeo, de Fiat, de Lancia et d’Abarth.
À partir aujourd’hui, votre passion peut compter sur une équipe d’excellence
Certificat d’origine, certificat d’authenticité, restauration. Pour préserver le charme intemporel de votre voiture.
La boutique du classique
Entrez dans un monde de passion. Une large gamme de produits proposés par Heritage pour nourrir votre amour éternel.
Voitures à vendre
Reloaded by creators est le projet Heritage qui prévoit la vente d’un nombre limité de voitures classiques des marques Alfa Romeo, Fiat, Lancia, Abarth : des modèles historiques à l’authenticité certifiée et ramenés à leur beauté d’origine directement par leur maison mère.
Back

Heritage célèbre les trente ans de la mythique Fiat Punto

Produite en plus de neuf millions d’exemplaires en trois générations, cette petite citadine qui a dominé le segment B pendant 25 ans, est à l’origine de nouveaux standards dans le domaine du design, de la sécurité et de du confort.

Turin, le 02 octobre 2023

L’équipe Heritage de Stellantis pour les marques Alfa Romeo, Fiat, Lancia et Abarth fête le trentième anniversaire de la Fiat Punto en lui consacrant une vidéo commémorative qui revient sur l’histoire de la voiture à travers une sélection de séquences tirées des archives conservées dans le Centre historique de Fiat.


Produite en plus de neuf millions d’exemplaires jusqu’en 2018, la Fiat Punto a régné sur le segment B pendant 25 ans éclipsant bien des concurrentes plus blasonnées. Représentante idéale du « Made in Italy » automobile sur le double plan du style et de la technologie, elle est entrée dans l’imaginaire collectif.

« Le succès d’une automobile – explique Roberto Giolito, Responsable de Stellantis Heritage (Alfa Romeo, Fiat, Lancia, Abarth) - est le résultat d’un pari gagné, d’une intuition stylistique géniale et d’études qui passent au crible les nouvelles tendances des goûts des consommateurs et les besoins émergents de la clientèle. C’est le fruit, en quelque sorte, d’une recette qui survit à la plus dure des épreuves : le temps. Comme dans le cas de la Fiat Punto qui, cette année, fête ses trente ans d’existence, que l’on peut résumer en 25 ans de production, de nombreuses premières technologiques et commerciales et, surtout, l’affection inconditionnelle du public ».

Du reste, les Fiat ont toujours été présentes dans la vie des gens qui ont d’abord découvert en la voiture un moyen de mobilité individuelle irremplaçable, puis ont appris à apprécier ces voitures qui allient esthétique, fiabilité et plaisir de conduire, et surtout gardent un prix accessible. La Punto, qui ne fait pas exception à la règle, a dicté la norme en termes de design, de sécurité et de confort au cours de sa longue carrière dans le segment B, qui voit depuis toujours s’affronter les meilleurs constructeurs automobiles du monde.

La première série (1993 – 1999)


L’histoire de la Fiat Punto (projet 176) remonte à la lointaine année 1993 où la voiture fut présentée en avant-première à la presse au Lingotto à Turin (le 31 août), avant de l’être au grand public au salon de Francfort (le 7 septembre), marquant le début d’une nouvelle génération de Fiat compactes.

Dessinée par Giorgetto Giugiaro, la nouvelle voiture prend le relais de la Uno dans l’objectif précis d’en répéter l’extraordinaire succès : dans toute l’Europe et pendant dix ans d’affilée, la Uno a en effet été la voiture la plus vendue du segment B, et a fait le plein de critiques élogieuses dans la presse internationale. L’objectif est ambitieux, mais la Fiat Punto ne déçoit pas les attentes : elle est couronnée « Voiture de l’année » en 1995 et reçoit de 1994 au 1997 un accueil fabuleux du public européen. Un nouvel établissement de production est spécialement construit à Melfi dans la Province italienne de Potence, et se fait remarquer dès le début comme étant un des sites industriels les plus avant-gardistes au monde.

La production, dont le coup d’envoi est donné en octobre 1993 avec la Fiat Punto, emploie les technologies et les procédés les plus avancés, et inaugure le concept de « fabrique intégrée ». Sa mise en œuvre nécessite alors une bonne partie des 5600 milliards de lires alloués à l’ensemble du projet du nouveau modèle. Par la suite, la voiture a aussi été assemblée sur les sites de Mirafiori à Turin et de Termini Imerese en Sicile. Une curiosité : les premières Punto destinées à la présentation officielle furent produites au mois de juillet 1993 dans l’usine turinoise.
Disponible en 3 ou 5 portes, 6 finitions, 6 motorisations et 14 coloris de carrosserie, la Punto associe un design novateur à la meilleure habitabilité de la catégorie. En effet, par rapport à la Uno, la Punto est plus grande et plus confortable (376 cm de long, 162 de large et 145 de haut, et un empattement de 245 cm) et offre un coffre généreux de 275 litres, qui deviennent 1080 en rabattant les sièges arrière. Son design est épuré et bien équilibré, les feux arrière de grandes dimensions, qui se développent verticalement, et les grosses prises d’air sur les pare-chocs avant attirent l’œil. À l’intérieur, la Fiat Punto offre un habitacle vaste de accueillant, et un équipement jusque-là réservé aux voitures du segment supérieur.
Le choix des motorisations est vaste. Six moteurs, qui correspondent à autant de versions, sont disponibles : le Fire 1.1 de 54 ch (40 kW) équipe la Punto 55 ; le 1.2 de 60 ch (43 kW) est réservé à la Punto 60 ; la Punto 75 est dotée du plus brillant 1.2 de 75 ch (54 kW) ; la Punto 90 propose le 1.6 de 90 ch (65 kW) ; la Punto GT peut compter sur le 1.4 Turbo à intercooler qui développe une puissance maximale de 136 ch (98 kW) ; enfin, la version diesel turbo (Punto TD) est animée par le 1.7 de 70 ch (62 kW).

Toutes les versions sont dotées de freins avant à disque et de freins arrière à tambour (sur la Punto GT tous les freins sont à disque, ceux de l’avant étant en plus ventilés), et ont des suspensions avant de type McPherson et des suspensions arrière à bras oscillants. De plus, chaque version est proposée en une ou plusieurs finitions (S, ED, SX, 6 Speed, ELX et GT) auxquelles s’ajoutent en 1994, deux versions de la Punto Cabriolet signée Bertone : la 60 S, qui a un moteur de 1,2 LITRE et 60 ch et la 90 ELX, dont le 1,6 l développe 90 ch (cette dernière a de série une capote électrique).
Fiat a par ailleurs introduit au cours des ans de nombreuses variantes du modèle : par exemple, la version HSD, qui se distingue par des accessoires qui ont vocation à accroître la sécurité, ou la version Selecta, pensée pour la conduite en ville ce que démontre sa boîte de vitesses automatique à variation continue « ECVT ». Et encore : la fin 1994 voit arriver la Punto D à moteur diesel aspiré de 1,7 l et 57 ch, et l’année suivante la nouvelle version Sporting équipée d’un 1,6 l associé à une boîte à rapports courts.

À partir de 1997, la gamme est renouvelée avec de légères modifications esthétiques, mais conserve ses prix attrayants. Les principales nouveautés sont une plus large palette de coloris pour la carrosserie et l’introduction de nouveaux revêtements internes et tissus pour la sellerie, ce relifting donnant naissance à 29 variantes du modèle.

La deuxième série (1999 – 2010)



Forte du succès de la première Punto, en 1999 la marque Fiat décide de lancer la seconde série du nom, le projet n°188, et en confie le développement à son Centre de style interne. L’objectif est de créer une voiture complètement nouvelle, comme cela avait été le cas pour la première génération du modèle par rapport à la Uno. La phrase prononcée lors de sa présentation par l’Avocat Gianni Agnelli est restée gravée dans les mémoires : « La Punto n’a pas été créée en trois ans, c’est la synthèse d’un siècle de travail ». La voiture est présentée officiellement le 11 juillet 1999, à l’occasion des célébrations du centenaire de Fiat, et suscite immédiatement l’enthousiasme de la presse internationale et du grand public. Il suffit de dire qu’entre 1999 et 2002, près d’un demi-million de véhicules ont été livrés chaque année en Europe.

La Fiat Punto, ce n’est pas une mais deux voitures, qui ont chacune leur personnalité. Originale et agressive, la 3 portes s’adresse à un public qui aime la sportivité. La 5 portes est elle idéale pour ceux qui recherchent une voiture qui allie élégance et confort. C’est une des voitures les plus spacieuses et accueillantes du segment, ce que prouvent le meilleur coefficient d’habitabilité (86,4 %) et le coffre le plus généreux (297 litres) de la catégorie. Des atouts gagnants qui viennent s’ajouter à un volume total bluffant : avec près de trois mètres cubes, le modèle occupe le sommet de son segment et peut accueillir commodément cinq personnes.

La gamme, une des plus articulées et complètes du segment, se compose de 23 versions et cinq groupes motopropulseurs : deux moteurs diesel (un 1,9 l aspiré de 60 ch et un 1,9 l JTD de 80 ch) et trois moteurs essence (deux 1,2 l à 8 et 16 soupapes, de respectivement 60 et 80 ch, et un 1,8 l à 16 soupapes de 130 ch). Ces derniers, grâce à un couple généreux disponible à bas régime, offrent une grande élasticité, qui s’accompagne d’une consommation et d’un bruit réduits. Les deux moteurs diesel, en particulier le 1,9 l JTD « Common Rail » que la Fiat Punto introduit dans le segment des compactes, affichent également d’excellentes prestations. Le nouveau modèle multiplie les premières, à commencer par la boîte à commande électronique Speedgear, qui peut fonctionner en automatique ou en mode séquentiel, et la nouvelle direction assistée électrique Dualdrive à deux types d’assistance, qui introduit le fameux mode City qui permet, en appuyant sur un bouton de la planche de bord, de faire bouger le volant avec un doigt, ce qui facilite énormément les manœuvres à petite vitesse. De plus, parmi les caractéristiques les plus remarquables du nouveau modèle, il faut signaler son grand confort « conçu » avec le même soin que le style et la mécanique. Un soin qui se traduit par l’excellente insonorisation de l’habitacle : l’emploi rationnel des volumes et des espaces à disposition (jusqu’à 26 espaces de rangement pour la finition ELX) ; l’inédite suspension arrière à pont et traverse de torsion réalisée avec des technologies innovantes ; et le système de climatisation qui figure parmi les meilleurs du segment tant pour le désembuage que pour la quantité d’air convoyée et son silence.

En mai 2003, après 10 ans de succès incontestés, la nouvelle Fiat Punto fait ses débuts. Elle introduit pour la première fois dans ce segment du marché deux moteurs diesel turbo « Common Rail » de seconde génération : le révolutionnaire Multijet 16 soupapes de 1,3 l et 70 ch, et le puissant Multijet 8 soupapes de 1,9 l et 100 ch. Et ce n’est pas tout. La nouvelle Punto est la seule à proposer deux boîtes automatiques (Dualogic et Speedgear), la climatisation bizone automatique et la direction assistée électrique à deux logiques de fonctionnement. Et la seule toujours à offrir dans ce segment la version Natural Power (essence et méthane). Enfin, c’est une des rares voitures du segment à avoir obtenu quatre étoiles au crash-test Euro NCAP, grâce à une longue série de dispositifs destinés à accroître la sécurité, certains de série et d’autres en option, tels que l’ABS, l’ESP avec Hill Holder et le régulateur de vitesse.

Par rapport à sa devancière, le modèle de 2003 se caractérise par des dimensions extérieures légèrement modifiées, qui lui permettent de se déplacer avec agilité dans la circulation urbaine et de trouver facilement à se garer. De plus, il présente une nouvelle interprétation de la personnalité du modèle, qui s’affranchit de la distinction 3/5 portes. La gamme se distingue désormais par le « caractère » des versions : d’un côté les plus élégantes, de l’autre les plus sportives. Une nouveauté visible au niveau de l’avant inédit qui est le même pour les deux carrosseries, tandis que certains détails diffèrent entre les finitions les plus élégantes et celles qui sont plus « agressives ».
La gamme est également élargie et compte en 2003 plus de 40 versions, obtenues en associant les deux carrosseries à 3 et 5 portes ; huit moteurs (1,2 8s - 1,2 16s - 1,4 16s - 1,8 16s - 1,3 Multijet - 1, Multijet - 1,9 JTD - 1,2 8s à essence et méthane) ; quatre boîtes mécaniques (trois à cinq vitesses et une à six vitesses) et deux boîtes automatiques sophistiquées (la « Speedgear » et la «  Dualogic ») ; huit finitions (Actual, Active, Sound, Dynamic, Class, Emotion, Sporting, HGT) ; et 13 coloris de carrosserie, pour chacun desquels il existe deux teintes de sellerie différentes. Pour résumer, en 2003, la Nouvelle Fiat Punto change la façon-même de penser la voiture compacte, qui n’a plus rien à envier aux segments supérieurs. Elle le démontre dans le domaine de la sécurité où elle bénéficie des systèmes de contrôle dynamique les plus sophistiqués : l’ESP, l’ASR, le MSR et le Hill Holder. C’est la même chose en termes de prestations : la version sportive affiche 130 ch.

La troisième série (2005 – 2018)



2005 est l’année des débuts à Turin de la Grande Punto, projet numéro 199, qui se propose de répéter le succès historique de la Punto tout en étant en rupture totale avec le modèle précédent. En effet, même si elle appartient théoriquement au segment B, de par ses dimensions, son équipement et ses caractéristiques, elle joue à armes égales avec de nombreux modèles du segment C.
Unique sur la scène automobile mondiale, la Grande Punto a été pensée et réalisée pour constituer une nouvelle référence en termes de design en introduisant un concept de « dimensions » plus importantes. Le modèle intègre par ailleurs des normes de sécurité et de qualité supérieures à celles de mise dans sa catégorie ; il offre la meilleure gamme de motorisations diesel ; et, enfin, se distingue par un rapport prix/contenu très concurrentiel.
Pour résumer, la Grande Punto marque un vrai saut générationnel par rapport au modèle précédent. Elle en conserve cependant le nom, legs désirable d’une voiture appréciée par des millions de clients - de goûts, âges, nationalités et extractions sociales différents - et vingt-cinq jurys internationaux qui l’ont primé pendant ces années.

Développé par Italdesign-Giugiaro en collaboration avec le Centre de style Fiat, le style de la Grande Punto se distingue sur la scène automobile par la beauté de sa ligne extérieure, moderne, recherchée et caractérisée par une « italianité » unique, un langage stylistique « méditerranéen » qui se distingue par des lignes tendues et rapides, graphiques, qui semblent venues du grand coffre des voitures de sport italiennes. À l’instar de l’extérieur, l’intérieur de la Grande Punto représente l’expression la plus évoluée du style italien, grâce également à la qualité des matériaux et au soin particulier des détails. Le résultat est un espace lumineux, accueillant et fonctionnel. C’est ainsi que naît une automobile dessinée pour « transmettre des émotions », qui dégage aussi une sensation de solidité qu’elle doit à son respect de normes de qualité d’excellence. Un respect dont témoignent une sécurité au plus haut niveau, un soin des détails inhabituels dans ce segment du marché et un confort tout aussi exceptionnel. Une impression confirmée par les dimensions extérieures qui la propulsent au sommet de la catégorie : elle mesure en effet 403 centimètres de long, 168 de large et 149 de haut, pour un empattement de 2 mètres et 51 centimètres, des mesures qui se traduisent par une habitabilité extraordinaire. Enfin, la Grande Punto se confirme une voiture maniable et agréable à conduire dans toutes les situations. Un brio qu’elle doit principalement à ses groupes motopropulseurs qui conjuguent performances optimales, consommation sage et respect de l’environnement (tous sont Euro 4). La gamme compte deux moteurs essence (un 1,2 l 8s de 65 ch et le nouveau 1,4 8s de 77 ch) et quatre moteurs diesel turbo : les Multijet 1,9 l de 120 ch et 130 ch, le Multijet 16 soupapes de 1,3 l et 75 ch, et l’inédit Multijet 1,3 à 16 soupapes de 90 ch à turbo à géométrie variable.

Il faut également rappeler qu’entre 2006 et 2011, une version spéciale est développée pour participer à des compétitions automobiles, principalement des rallyes. C’est ainsi que naît la S2000 qui s’affirme rapidement comme un point de référence dans sa catégorie, conquérant de nombreux titres prestigieux, dont deux championnats italiens des rallyes remportés en 2006 avec Paolo Andreucci et en 2007 avec Giandomenico Basso, un Intercontinental Rally Challenge en 2006 avec Giandomenico Basso, un Championnat espagnol Rallye en 2007 avec Miguel Fuster et rien moins que quatre Championnats européens des rallyes remportés par Basso en 2006 et en 2009 et par Luca Rossetti en 2010 et 2011. À partir de 2008, avec la renaissance des Officine Abarth, la Fiat Grande Punto S2000 devient l’Abarth Grande Punto S2000. Du point de vue technique, la voiture était équipée d’un moteur aspiré de 1997 cm³, d’une traction intégrale, d’un différentiel autobloquant et d’une boîte séquentielle à six rapports avec embrayages frontaux.

Revenons à 2009, année des débuts de la nouvelle Fiat Punto Evo, qui est une évolution de la Grande Punto, qui entend confirmer le succès du modèle précédent et, grâce à de nouvelles caractéristiques, devenir un point de référence en termes d’innovation, de sécurité et de style. Le terme « Evo » met en avant, en effet, la notion de progrès automobile, la voiture étant en mesure de satisfaire un client toujours plus attentif aux nouveautés technologiques, au plaisir de conduite et aux questions environnementales. L’excellence technologique de la Punto Evo est avant tout visible dans une gamme de moteurs vaste et complète dans laquelle se démarquent le Multijet 1,3 l de seconde génération et le 1,4 l Multiair, fers de lance de la révolution technologique développée par Fiat Powertrain Technologies. Ces motorisations novatrices s’ajoutent à d’autres plus traditionnelles, et sont complétées par des solutions bi-carburants à méthane et GPL pour offrir la gamme de moteurs la plus complète et écologique du segment. Parmi les premières de ce modèle, il faut signaler l’adoption de série sur toutes les finitions de 7 airbags, dont un spécialement pour les genoux du conducteur.

Nous retrouvons ces caractéristiques sur la Punto 2012, une nouvelle voiture qui confirme les valeurs qui distinguent depuis toujours le modèle : l’élégance et le dynamisme de ses lignes, parfaite synthèse de style italien, et l’innovation technologique qui a été dès le lancement l’atout gagnant de la voiture. Ce modèle a en effet de nombreuses premières à son actif. C’est notamment la première voiture de son segment à être équipée d’un système d’infodivertissement à l’avant-garde (Blue&Me) et d’outils pratiques qui permettent au conducteur d’analyser son style de conduite en temps réel et lui donnent des pistes pour réduire sa consommation et du même coup son impact sur l’environnement (eco:Drive). Le bicylindre essence turbo de 900 cm3 ouvrait la gamme avec des puissances de 85 et 105 ch, suivi des quatre cylindres Fire de 1,4 l à huit et seize soupapes de 69 à 105 ch, et du Multiair turbo 16 soupapes de 1,4 l et 135 ch qui chapeautait la gamme. Parmi les préférés des automobilistes figurent les diesel Multijet 1,3 de 75 à 95 ch et les versions GPL et méthane de 77 ch basées sur le 1,4 l à aspiration. La dernière Punto est sortie de l’établissement de Melfi le 11 août 2018, mettant un point final à une histoire prestigieuse constellée de premières technologiques et commerciales, qui lui ont valu d’être couronnée pendant des années voiture la plus vendue d’Italie et même, à certains moments, d’Europe.

Restez informé des nouveautés, événements, approfondissements du monde Heritage.