Abarth 2400 Coupé Allemano : La GT de Carlo

Un duo inséparable

Aux côtés des Abarth de course, affirmées et victorieuses, naissent certaines des voitures Grand Tourisme les plus élégantes et les plus discrètes qui soient, toutes caractérisées par des moteurs de série transformés et une esthétique peaufinée par le travail d'expert des carrossiers italiens.


 En 1959, Carlo Abarth décide de lancer sur le marché une gamme de voitures Grand Tourisme élégantes et discrètes, qui offrent des prestations élevées. Ce cycle atteint son apogée avec l’Abarth 2400 Coupé Allemano, dernière évolution de la mécanique du fleuron Fiat 2100/2300.

Cette gamme d'élégantes Abarth se compose de trois modèles : le 850 Coupé Scorpione, le 850 Spider Riviera et le 2200 Coupé- Cabriolet. La mécanique de ces derniers modèles est dérivée de la Fiat 2100 6 cylindres, tandis que pour la carrosserie Abarth confie au départ le projet à Giovanni Michelotti et que la Carrosserie Allemano se charge de la fabrication.

En 1961, Fiat présente son nouveau fleuron, la 2300 berline, dont Abarth utilise la mécanique pour adapter ses GT. Comme à son habitude, le constructeur augmente la cylindrée du 6 cylindres en ligne dont il tire 142 chevaux à 5800 tours/minute grâce à des pistons plus légers, à trois carburateurs Weber double corps et à une ligne d'échappement entièrement redessinée, qui se termine par le caractéristique double échappement Abarth.

Abarth 2400 coupé Allemano - 1964
Abarth 2400 coupé Allemano - 1964
ENGINE
6 cylinder in-line, anterior longitudinal, 3 double body carb. 2323 cm³
POWER
142 HP @ 5.800 rpm
SPEED
over 200 km/h
WEIGHT
1075 kg
DESIGN
Giovanni Michelotti
TYPE OF BODY
Coupé

Particulièrement rare, l’Abarth 2400 Coupé Allemano est fabriquée en quelques exemplaires seulement, mais reste chère au cœur de Carlo Abarth, qui en conserve une dont il se sert tous les jours comme il le faisait déjà précédemment avec sa 2200 Coupé.


La nouvelle carrosserie est une évolution des projets et des exercices de style précédents, fruit d'un savant dosage des deux propositions de style présentées à Abarth par les carrossiers Ezio Ellena et Serafino Allemano. Carlo Abarth choisit, en effet, pour la dernière 2400 Coupé la partie arrière conçue par Ellena et la partie avant d'Allemano, qui continue à en suivre l’assemblage jusqu'en 1962.

Si l’on ignore le nombre exact d’exemplaires de cette dernière version qui furent fabriqués, probablement quelques dizaines seulement, ce qui est sûr c'est que l'une d'elle fut conservée par Carlo Abarth, qui l'utilisait tous les jours, y compris pour partir en vacances dans son Autriche natale avec sa troisième femme Anneliese, comme on peut le voir sur une photo d'époque. Mais ce n'est pas tout : en 1964, alors qu'elle était déjà hors production depuis deux ans, Abarth décida d'exposer la voiture sur son stand au Salon de Genève

Restez informé des nouveautés, événements, approfondissements du monde Heritage.