L’univers de FCA Heritage
Tout sur le département qui valorise le patrimoine historique d’Alfa Romeo, de Fiat, de Lancia et d’Abarth.
L’histoire de nos voitures et de nos marques
La passion pour les voitures classiques n’a pas de frontières, mais il existe certains lieux suspendus dans le temps qui préservent l’essence de cette passion : ceux de FCA Heritage.
Centre Historique Fiat
Heritage HUB
Officine Classiche
Museo Alfa Romeo
Heritage Gallery
Heritage Point
Un univers fait de grands événements internationaux
Participer aux principaux événements du secteur est une occasion incontournable d’admirer de près les voitures légendaires qui ont marqué des générations de fans.
Derniers évènements:
En ligne |
5-8 juin 2020
Archivissima
Le festival national des archives.
Paris (FR) |
5-9 février 2020
Rétromobile
Le Salon parisien consacré aux voitures classiques.
Les histoires Heritage
Nous racontons un siècle de technique, de style, de compétition et de performance. Nous racontons notre histoire et la vôtre.
Les dernières histoires:
Fiat 127
La révolution avant.
Lancia Flavia
La révolution « tout en avant » d’Antonio Fessia
Je vous raconte le Raid des 2 Caps
Il y a un demi-siècle, trois Fiat 124 Special traversaient le monde
L’univers de FCA Heritage est en constante évolution
Tenez-vous informés des dernières nouvelles, ne ratez pas les partenariats les plus récents et découvrez ce qui se passe en coulisse grâce aux anecdotes des employés.
Les dernières nouvelles
29 janvier 2021
Musée Alfa Romeo
L’activité recommence, pour l’instant de manière virtuelle, avec un calendrier de rendez-vous mensuels.
13 novembre 2020
Une nouvelle jeunesse pour les ateliers « Officine Classiche »
Un look moderne pour les ateliers de certification et de restauration, fer de lance de FCA Heritage.
Découvrez nos clubs de marque et de modèle dans le monde
Utilisez notre locator pour trouver les clubs par marque et modèle les plus proches.
L’histoire de quatre grandes marques de l’automobile italienne
Des modèles les plus représentatifs aux personnalités qui ont multiplié les victoires et révolutionné le secteur, sans oublier les événements marquants, cette section raconte et célèbre les piliers d’Alfa Romeo, de Fiat, de Lancia et d’Abarth.
À partir aujourd’hui, votre passion peut compter sur une équipe d’excellence
Certificat d’origine, certificat d’authenticité, restauration. Pour préserver le charme intemporel de votre voiture.
La boutique du classique
Entrez dans un monde de passion. Une large gamme de produits proposés par FCA Heritage pour nourrir votre amour éternel.
Back

La 75 Turbo Evoluzione IMSA

La « tueuse » du Tour d'Italie

En 1985, Alfa Romeo fêtait son 75e anniversaire en présentant l'héritière de la « Nuova Giulietta » de 1977 : la 75. Peu de temps après arrivait la 75 Turbo Evoluzione, spécialement développée pour la compétition. La version IMSA - née pour participer au Tour d'Italie de 1988 et améliorée l'année suivante - sera la plus puissante et celle qui remportera le plus de victoires.


Le Centre de Style Alfa Romeo, dirigé par Ermanno Cressoni, opère la magie de transformer la Giulietta moderne de 1977 en optimisant l'approche mécanique : moteur à l'avant, boîte de vitesses et transmission à l'arrière. Présentée en avant-première au Salon de Genève de 1986, dans sa version de course, la 1.8i Turbo Evoluzione a été spécialement conçue pour obtenir l'homologation Groupe A dans la classe des cylindrées inférieures ou égales à 3 litres. Pour déterminer la classe d'un moteur suralimenté, on multipliait sa cylindrée par un coefficient donné qui, à l'époque, était de 1,7.

Par conséquent, pour être en classe 3000, la cylindrée initiale de 1779 cm3 a dû être légèrement réduite à 1762 cm3 (sinon on obtenait un résultat de 3024) ; une telle réduction n'a aucune incidence sur les performances, qui sont augmentées en intervenant sur la pression de suralimentation et sur les conduits d'admission. Les grands accessoires aérodynamiques - spoilers et mini-jupes - abaissent le coefficient de pénétration, ce qui améliore considérablement la vitesse maximale. Avec la même puissance que la 75 1.8i Turbo (155 ch), la version route de l'Evoluzione atteint une vitesse maximale de 210 km/h.

Par rapport à la voiture en version route, l'Alfa Romeo 75 Turbo Evoluzione mise au point pour courir dans le Groupe A a une coque encore allégée et renforcée et, pour augmenter la précision, la rigidité et la robustesse, les éléments de liaison entre la coque et les pièces mécaniques sont remplacés par des rotules métalliques. Dans la première version, les modifications autorisées au moteur portent la puissance à environ 290 chevaux.

ALFA ROMEO 75 TURBO EVOLUZIONE IMSA - 1988
ALFA ROMEO 75 TURBO EVOLUZIONE IMSA - 1988
ENGINE
4-inline, anterior longitudinal, DOHC, multipoint injection, turbo Garret, 1762 cm³
POWER
around 400 HP @ 7.100 rpm
SPEED
> 270 km/h
WEIGHT
960 kg
DESIGN
Alfa Romeo
TYPE OF BODY
Sedan

Pour participer au Tour d'Italie 1988, Alfa Corse a adapté la 75 Groupe A au règlement "International Motor Sport Association". C'est ainsi qu'est née la plus puissante des 75 : l’Alfa Romeo 75 Turbo Evoluzione IMSA. Le succès de cette première édition amène Alfa à participer également à l'édition 1989 : deux victoires écrasantes avec trois voitures sur le podium dans les deux éditions.


En 1988, l’Automobile Club de Turin organise la neuvième édition du Tour d'Italie automobile. En plus des voitures du groupe N et du groupe A, la course est également ouverte aux voitures plus élaborées et plus puissantes, conformément au règlement du Championnat d’Endurance Américain de l'IMSA, qui comprend également les voitures du groupe 5 et les prototypes Grand Tourisme. En seulement deux mois, Alfa Corse, dirigée par Giorgio Pianta, a réussi à créer la nouvelle 75 Turbo Evoluzione en configuration IMSA, en confiant sa mise au point au pilote d'essai Giorgio Francia.

Le règlement IMSA offre une plus grande liberté en ce qui concerne les modifications. Ainsi, les voies s'élargissent et de grands garde-boue en plastique recouvrent les roues, tandis que le grand spoiler en fibre de carbone sur le coffre gagne en hauteur. D'autres modifications permettent de réduire son poids à seulement 960 kg. Comme c'est souvent le cas pour les voitures de course, on ne connaît pas les valeurs précises pour des performances maximales, qui sont liées à des rapports de vitesse différents pour chaque circuit. Au cours de leur carrière sportive, les voitures ont vu leur puissance évoluer, passant d'environ 335 ch dans la version 1988 à 400 ch dans la version course de l'année suivante.

Le Tour d'Italie automobile est une compétition qui allie le charme de la piste à celui des rallyes car il combine les courses sur les meilleurs circuits italiens (Monza, Misano, Varano et Vallelunga) à des épreuves spéciales et des périples sur les routes des plus importants rallyes nationaux et internationaux. Ce n'est d'ailleurs pas un hasard si les équipages sont composés d'un champion de la piste et d'un pilote et copilote issus du monde des rallyes. En 1988, Alfa Corse participait avec trois voitures qui ont franchi la ligne d'arrivée aux trois premières places, dans l'ordre : Patrese/Biasion/Siviero, Larini/Cerrato/Cerri et Nannini/Loubet/Andrié. L’année suivante, Alfa monopolise encore la course avec un podium entièrement italien : Francia/Cerrato/Cerri sont arrivés en tête devant Larini/Biasion/Siviero et D’Amore/Noberasco/Cianci, ces derniers à bord d'une 75 Turbo Evoluzione Groupe A devant la troisème 75 IMSA de Guerrero/Loubet/Andrié.

La splendide Alfa Romeo 75 Turbo Evoluzione IMSA de la collection de FCA Heritage est exposée au Musée Historique Alfa Romeo : il s’agit de l’exemplaire utilisé par Larini/Biasion/Siviero lors de l’édition de 1989. 

Restez informé des nouveautés, événements, approfondissements du monde Heritage.