L’univers de FCA Heritage
Tout sur le département qui valorise le patrimoine historique d’Alfa Romeo, de Fiat, de Lancia et d’Abarth.
L’histoire de nos voitures et de nos marques
La passion pour les voitures classiques n’a pas de frontières, mais il existe certains lieux suspendus dans le temps qui préservent l’essence de cette passion : ceux de FCA Heritage.
Centre Historique Fiat
Heritage HUB
Officine Classiche
Museo Alfa Romeo
Heritage Gallery
Heritage Point
Un univers fait de grands événements internationaux
Participer aux principaux événements du secteur est une occasion incontournable d’admirer de près les voitures légendaires qui ont marqué des générations de fans.
Derniers évènements:
En ligne |
5-8 juin 2020
Archivissima
Le festival national des archives.
Paris (FR) |
5-9 février 2020
Rétromobile
Le Salon parisien consacré aux voitures classiques.
Les histoires Heritage
Nous racontons un siècle de technique, de style, de compétition et de performance. Nous racontons notre histoire et la vôtre.
Les dernières histoires:
Fiat 127
La révolution avant.
Lancia Flavia
La révolution « tout en avant » d’Antonio Fessia
Je vous raconte le Raid des 2 Caps
Il y a un demi-siècle, trois Fiat 124 Special traversaient le monde
L’univers de FCA Heritage est en constante évolution
Tenez-vous informés des dernières nouvelles, ne ratez pas les partenariats les plus récents et découvrez ce qui se passe en coulisse grâce aux anecdotes des employés.
Les dernières nouvelles
29 janvier 2021
Musée Alfa Romeo
L’activité recommence, pour l’instant de manière virtuelle, avec un calendrier de rendez-vous mensuels.
13 novembre 2020
Une nouvelle jeunesse pour les ateliers « Officine Classiche »
Un look moderne pour les ateliers de certification et de restauration, fer de lance de FCA Heritage.
Découvrez nos clubs de marque et de modèle dans le monde
Utilisez notre locator pour trouver les clubs par marque et modèle les plus proches.
L’histoire de quatre grandes marques de l’automobile italienne
Des modèles les plus représentatifs aux personnalités qui ont multiplié les victoires et révolutionné le secteur, sans oublier les événements marquants, cette section raconte et célèbre les piliers d’Alfa Romeo, de Fiat, de Lancia et d’Abarth.
À partir aujourd’hui, votre passion peut compter sur une équipe d’excellence
Certificat d’origine, certificat d’authenticité, restauration. Pour préserver le charme intemporel de votre voiture.
La boutique du classique
Entrez dans un monde de passion. Une large gamme de produits proposés par FCA Heritage pour nourrir votre amour éternel.
Back

Alfa Romeo 750 Compétition

L'Alfa un peu Abarth

En 1955, autour du bi-arbre de la Giulietta voyait le jour une barquette conçue pour participer aux courses dans la catégorie Sport Classe 1500. Abarth s'occupe du développement du moteur et réalise le châssis en tôle, tandis que Boano développe la carrosserie inédite.


Les grandes transformations en cours à Portello dans les années cinquante amènent Alfa Romeo à quitter en vainqueur la Formule 1, mais sans pour autant renier l’ADN qui la relie à la course. Alors que 1900 et Giulietta soulignent le concept de « voiture familiale qui gagne des courses » en écrasant la concurrence dans la Classe Tourisme, Alfa développe secrètement des prototypes pour courir dans la catégorie sport.

Après l'incroyable et futuriste 1900 C52 - surnommée « Soucoupe Volante » - c’est le tour de la 750 Compétition. Si la première est unique par la forme ogivale qui enveloppe toute la carrosserie, la seconde est tout aussi « atypique » quant au standard stylistique des voitures Alfa Romeo de ces années.

Le prototype signé 750 (dont le nom ne fait pas référence à la cylindrée mais au code interne qui identifie la Giulietta) est en fait développé en impliquant Abarth, qui s’occupe de l’élaboration du moteur et la construction du châssis, et demande à son carrossier habituel Boano de développer la « robe » originale de la voiture, caractérisée par des styles différents de ceux des Alfas de l'époque.

L'identité d'Alfa Romeo se dégage des trois lobes caractéristiques de la calandre, mais la barquette regorge de solutions nouvelles, telles que le double échappement à gauche et les ailerons arrière.


La 750 Compétition est une barquette biplace à conduite à droite traditionnelle, mais l’habitacle est divisé en deux par une section de carrosserie étroite qui la traverse longitudinalement. Le pare-brise en plexiglas est divisé en deux parties reliées aux petites vitres latérales qui entourent le pilote et le copilote. Au-dessous de la petite portière à gauche s'ouvre une anse dans laquelle sont ancrés les deux silencieux d'échappement « quatre en deux ». Derrière, deux ailerons mènent aux petits phares arrière, tandis qu'un troisième aileron continue l'appuie-tête du pilote.

L’Abarth, qui va à contre-courant par rapport aux voitures de compétition de l’époque qui utilisent des châssis tubulaires, propose un corps porteur en tôle d'acier, tandis que la position avant du moteur combinée à la traction arrière reste classique, de même que la suspension indépendante du pont avant avec essieu rigide au train arrière.

La Giulietta Sprint à double arbre est élaborée : la cylindrée passe à 1488 cm3 et, avec l'adoption de la tête à double allumage, la puissance passe à 145 chevaux pour plus de 8 000 tr/min. La boîte est à cinq vitesses et la vitesse maximale dépasse 220 km/h.

Bien que la voiture ait été testée avec succès et présente de bonnes qualités dynamiques, le projet est abandonné car Alfa décide de ne plus participer à des courses. La 750 compétition présentée est donc un exemplaire unique qui fait partie de la collection de FCA Heritage et est conservé au Museo Alfa Romeo di Arese (musée Alfa Romeo à Arese). 

Restez informé des nouveautés, événements, approfondissements du monde Heritage.