L’univers de FCA Heritage
Tout sur le département qui valorise le patrimoine historique d’Alfa Romeo, de Fiat, de Lancia et d’Abarth.
L’histoire de nos voitures et de nos marques
La passion pour les voitures classiques n’a pas de frontières, mais il existe certains lieux suspendus dans le temps qui préservent l’essence de cette passion : ceux de FCA Heritage.
Centre Historique Fiat
Heritage HUB
Officine Classiche
Museo Alfa Romeo
Heritage Gallery
Heritage Point
Un univers fait de grands événements internationaux
Participer aux principaux événements du secteur est une occasion incontournable d’admirer de près les voitures légendaires qui ont marqué des générations de fans.
Derniers évènements:
En ligne |
5-8 juin 2020
Archivissima
Le festival national des archives.
Paris (FR) |
5-9 février 2020
Rétromobile
Le Salon parisien consacré aux voitures classiques.
Les histoires Heritage
Nous racontons un siècle de technique, de style, de compétition et de performance. Nous racontons notre histoire et la vôtre.
Les dernières histoires:
Fiat 127
La révolution avant.
Lancia Flavia
La révolution « tout en avant » d’Antonio Fessia
Je vous raconte le Raid des 2 Caps
Il y a un demi-siècle, trois Fiat 124 Special traversaient le monde
L’univers de FCA Heritage est en constante évolution
Tenez-vous informés des dernières nouvelles, ne ratez pas les partenariats les plus récents et découvrez ce qui se passe en coulisse grâce aux anecdotes des employés.
Les dernières nouvelles
29 janvier 2021
Musée Alfa Romeo
L’activité recommence, pour l’instant de manière virtuelle, avec un calendrier de rendez-vous mensuels.
13 novembre 2020
Une nouvelle jeunesse pour les ateliers « Officine Classiche »
Un look moderne pour les ateliers de certification et de restauration, fer de lance de FCA Heritage.
Découvrez nos clubs de marque et de modèle dans le monde
Utilisez notre locator pour trouver les clubs par marque et modèle les plus proches.
L’histoire de quatre grandes marques de l’automobile italienne
Des modèles les plus représentatifs aux personnalités qui ont multiplié les victoires et révolutionné le secteur, sans oublier les événements marquants, cette section raconte et célèbre les piliers d’Alfa Romeo, de Fiat, de Lancia et d’Abarth.
À partir aujourd’hui, votre passion peut compter sur une équipe d’excellence
Certificat d’origine, certificat d’authenticité, restauration. Pour préserver le charme intemporel de votre voiture.
La boutique du classique
Entrez dans un monde de passion. Une large gamme de produits proposés par FCA Heritage pour nourrir votre amour éternel.
Back

Lancia Trevi bimoteur

La 4x4 de Giorgio Pianta

Le choix est obligatoire : l'héritière de la glorieuse Lancia 037 qui disputera le championnat du monde des rallyes doit disposer de quatre roues motrices. Pour mieux étudier la nouvelle mécanique, Giorgio Pianta crée, en un mois, un prototype bizarre à deux moteurs : la Lancia Trevi Bimoteur.


En 1984, la Lancia doit remplacer la 037 à traction arrière qui a déjà accompli le miracle de remporter le championnat du monde des marques l'année précédente, en battant les nouvelles Audi et Peugeot équipées de la traction intégrale. Mais la supériorité technique est aussi évidente que la nécessité pour la nouvelle arme de rallye d'être à quatre roues motrices.

Dans l'usine de Chivasso, Giorgio Pianta (pilote éclectique, pilote d'essai et responsable de l'équipe Abarth) conçoit et réalise une voiture à 4 roues motrices à deux moteurs. Le point de départ est la nouvelle Lancia Trevi Volumex, équipée d’un moteur de deux litres avec compresseur volumétrique qui offre le couple à bas régime indispensable pour gagner dans les rallyes.

À la place du divan arrière, Giorgio Pianta ouvre un espace à l'arrière de la coque pour loger un sous-châssis (similaire au châssis avant) sur lequel monter le deuxième moteur, identique au premier. En pratique, tout le train avant, le moteur, la boîte de vitesses et la suspension sont dupliqués sur le train arrière. Les portes arrière sont soudées et « ouvertes » par de grandes prises d’air pour refroidir le moteur central. Le déflecteur sur le montant arrière également est ouvert pour fournir de l'air à l'admission.

LANCIA Trevi Bimotore - 1984
LANCIA Trevi Bimotore - 1984
ENGINE
two inline-4, anterior & mid-rear trasversal, DOHC, one twin-choke carb. Volumex compressor, 1995 cm³
POWER
2 x 135-150 HP @ 5.800 rpm
SPEED
n.d.
WEIGHT
n.d.
DESIGN
Giorgio Pianta
TYPE OF BODY
Sedan

Malgré la livrée rouge et la bande aux couleurs de Turin qui rappellent l'amarante Montebello de la glorieuse Fulvia HF, la Trevi Bimoteur n'a certes pas la vocation sportive ni « compétitive », mais s'avère être une voiture laboratoire efficace.


Les deux moteurs ne comportent pas de couplage mécanique, seules les deux boîtes de vitesses sont reliées de manière à pouvoir être actionnées par un seul levier et une seule pédale pour les deux embrayages, tandis que les deux accélérateurs sont commandés par un système électronique rudimentaire pour déterminer le délai d’alimentation du train arrière. De cette manière, Pianta essaie de réduire le survirage et de sortir plus rapidement des tournants pour tirer le meilleur parti de sa « créature » d'origine.

Le tableau de bord dispose de deux compte-tours, le second à la place du compteur de vitesse, et les deux instruments centraux indiquent la température de l’eau et la pression d’huile de chaque moteur. Le tableau de bord « lunaire » est celui standard conçu par Mario Bellini, avec quelques voyants modifiés pour contrôler les deux moteurs. La voiture est rapide et très efficace mais manifeste une tendance à surchauffer du moteur arrière ainsi que le surpoids inévitable de la double mécanique.

La solution n’est pas adoptée sur l’héritière de la Lancia Rallye, la Delta S4, mais curieusement une certaine analogie se retrouve dans la version routière de la S4 : par exemple l’implantation du moteur central, renfermé dans un « compartiment » recouvert par la même moquette beige des intérieurs, exactement la solution utilisée par Pianta sur la Trevi Bimoteur. De plus, les jantes démontables sont identiques à celles de la S4 routière, car la Trevi Bimoteur est utilisée pour tester les pneus spéciaux Pirelli produits justement pour la nouvelle Lancia.



Lire les histoires des autres voitures exposées à l’Automotoretrò de Turin et au Rétromobile de Paris :
Abarth 1000 monoplace record Classe G : ces records à 57 ans ;​​​​​​​
FIAT 500 élaboration Abarth record : Abarth rachète la petite Fiat ;​​​​​​​
Alfa Romeo 750 Compétition : l'Alfa un peu Abarth.

Regardez la vidéo

Restez informé des nouveautés, événements, approfondissements du monde Heritage.