L’univers de Heritage
Tout sur le département qui valorise le patrimoine historique d’Alfa Romeo, de Fiat, de Lancia et d’Abarth.
L’histoire de nos voitures et de nos marques
La passion pour les voitures classiques n’a pas de frontières, mais il existe certains lieux suspendus dans le temps qui préservent l’essence de cette passion : ceux de Heritage.
Centre Historique Fiat
Heritage HUB
Officine Classiche
Museo Alfa Romeo
Heritage Gallery
Heritage Point
Un univers fait de grands événements internationaux
Participer aux principaux événements du secteur est une occasion incontournable d’admirer de près les voitures légendaires qui ont marqué des générations de fans.
Derniers évènements:
Le Mans (FR) |
30 juin - 3 juillet 2022
Le Mans Classic 2022
L’ADN Alfa Romeo à l’ évocation de la célèbre course française.
Italie |
15-18 juin 2022
1000 Miglia
Un événement unique au monde.
Les histoires Heritage
Nous racontons un siècle de technique, de style, de compétition et de performance. Nous racontons notre histoire et la vôtre.
Les dernières histoires:
Les Abarth monoplaces record Pininfarina
La chasse aux records.
FIAT 126
La citadine polyglotte à grande longévité.
Alfa Romeo Alfetta
L’évolution de la berline sportive.
L’univers de Heritage est en constante évolution
Tenez-vous informés des dernières nouvelles, ne ratez pas les partenariats les plus récents et découvrez ce qui se passe en coulisse grâce aux anecdotes des employés.
Les dernières nouvelles
26 avril 2022
Heritage Hub accueille la conférence annuelle YES-Europe
E-Mobility Academy : dialogue ouvert entre étudiants universitaires et entrepreneurs.
26 novembre 2021
Une double célébration pour Lancia au Quirinal
115 ans de la marque et 60 ans de la Flaminia Presidenziale.
Découvrez nos clubs de marque et de modèle dans le monde
Utilisez notre locator pour trouver les clubs par marque et modèle les plus proches.
L’histoire de quatre grandes marques de l’automobile italienne
Des modèles les plus représentatifs aux personnalités qui ont multiplié les victoires et révolutionné le secteur, sans oublier les événements marquants, cette section raconte et célèbre les piliers d’Alfa Romeo, de Fiat, de Lancia et d’Abarth.
À partir aujourd’hui, votre passion peut compter sur une équipe d’excellence
Certificat d’origine, certificat d’authenticité, restauration. Pour préserver le charme intemporel de votre voiture.
La boutique du classique
Entrez dans un monde de passion. Une large gamme de produits proposés par Heritage pour nourrir votre amour éternel.
Back

La Brabham-Alfa BT45B de 1977

Un moteur « Mondial »

La véritable interprète du retour d’Alfa Romeo en Formule 1 est la Tipo 33 TT12, championne du monde des Marques en 1975, et dont le moteur boxer 12 cylindres a permis permettre le retour du Biscione dans la première division du sport automobile.


Alfa Romeo avait mis fin à sa participation officielle au Championnat du Monde de Formule 1 en 1951, après les deux championnats remportés par Nino Farina et Juan Manuel Fangio au volant des Alfetta 158 et 159. Après cette date, il n'y a eu que quelques essais en 1970 par Andrea De Adamich, et en 1971 avec le moteur V8 d'une Tipo 33 monté sur un châssis McLaren M14D.

Mais c'est en1975 que l'occasion s'est présentée, quand la Tipo 33 TT12 remporte haut la main la victoire du Championnat du Monde des Marques, en arrivant en tête dans sept courses sur huit et en prouvant ainsi la puissance et la fiabilité incontestables du moteur boxer trois litres 12 cylindres.

C'est ainsi qu'a été signé l'accord de fourniture de moteurs Alfa Romeo pour l'équipe Brabham Martini Racing dirigée par Bernie Ecclestone, avec le brillant ingénieur Gordon Murray et sponsorisée par Martini & Rossi. L’objectif de l'équipe était d'utiliser un moteur en mesure de battre le boxer 12 cylindres Ferrari. Avec quelques remaniements, le boxer Alfa s'adapte parfaitement à la monocoque Brabham. 

ALFA ROMEO BRABHAM BT45B
ALFA ROMEO BRABHAM BT45B
ENGINE
12 cylinder V 180° Otto cycle, indirect injection Spica, central/posterior longitudinal, 2995,125 cm³
POWER
500 HP @ 11.500 rpm
SPEED
n.d.
WEIGHT
585 kg
DESIGN
Brabham
TYPE OF BODY
Formula 1

Le moteur développe 500 chevaux à 11 500 tr/min, mais dans les années suivantes, il passe à 510 chevaux puis à plus de 520, portant son régime à 12 000 tr/min.


Plusieurs pilotes se succèdent au volant des « Brabham-Alfa » : de Carlos Pace à John Watson, de Carlos Reutemann jusqu'à champion du Monde Niki Lauda. La saison 1977 s'annonce très prometteuse : Jody Scheckter remporte le GP d’Argentine et assure la victoire de l’écurie Wolf, alors à ses débuts, mais le Brésilien Carlos Pace finit deuxième et la Brabham-Alfa Romeo s’offre ainsi son podium.

Mais c'est à Kyalami an Afrique du Sud que se distingue la BT45B. C'est encore Carlos Pace qui révèle le potentiel de la nouvelle Brabham-Alfa Romeo : il réalise le deuxième meilleur temps aux qualifications derrière la McLaren de Hunt mais devant la Ferrari de Lauda. 

Quelques semaines plus tard, le pilote brésilien décède dans un accident d’avion. C’est son coéquipier anglais, John Watson, qui prend la première place au prestigieux GP de Monaco. Son remplaçant, l’Allemand Hans-Joachim Stuck obtient quant à lui les deux autres podiums de la saison 1977 : il arrive troisième sur son terrain au GP d’Allemagne à Hockenheimpuis répète son exploit en Autriche

La voiture du musée Alfa Romeo d’Arese participe à la saison 1977 et porte encore le numéro 8 qui était d'abord celui de Carlos Pace puis celui de Hans-Joachim Stuck. Un petit drapeau brésilien orne un coin de l’aileron arrière en hommage à Carlos Pace, le regretté pilote brésilien.

Restez informé des nouveautés, événements, approfondissements du monde Heritage.