Fiat 600 Multipla

Multispace ante litteram

De l'intuition ingénieuse de Dante Giacosa naît l'une des Fiat les plus originales, polyvalentes et fonctionnelles de l'histoire : c'est le premier « monospace » produit en grande série.


Avec la 600 de 1955, Fiat a lancé la motorisation de masse de l'Italie. La voiture est une berline compacte à deux portes et quatre places avec moteur et traction arrière. En janvier 1956, la curieuse version « multispace » conçue par Dante Giacosa fait ses débuts au Salon de Bruxelles : la 600 Multipla.

Elle emprunte la mécanique à la berline 600 avec moteur arrière en porte-à-faux, mais son habitacle s'étend dans toute la partie antérieure. Au lieu de la décrire, il faut la voir : à la place du capot avant - occupé par le réservoir et la roue de secours sur la berline - il y a une banquette deux places dans la Multipla. L'avant de la voiture est presque complètement vertical, comme dans un petit bus. Le résultat est une voiture qui semble voyager au contraire, avec l'arrière plus fuselé et aérodynamique, mais qui est en mesure d'accueillir à l’intérieur trois rangées de sièges et jusqu'à six personnes.

La 600 Multipla a quatre portes : deux à l'avant, qui s'ouvrent à contre vent et deux à l'arrière. La polyvalence de la voiture - spartiate mais efficace - permet de rabattre une ou les deux rangées de sièges arrière pour obtenir un plan de chargement uniforme de près de deux mètres de long. La voiture peut ainsi être transformée en un minuscule camping-car en créant un « lit deux places », comme le décrit l'annonce de l'époque.

FIAT 600 MULTIPLA - 1956
FIAT 600 MULTIPLA - 1956
ENGINE
4 cylinder in line Otto cycle 633 cm³
POWER
21,5 HP @ 4.600 rpm
SPEED
90 km/h
WEIGHT
1.150 kg
DESIGN
Centro Stile Fiat (Dante Giacosa)
TYPE OF BODY
MPV

La 600 Multipla se modernise - avec la berline - avec la version « D » de 1960. La version Taxi se diffuse comme une traînée de poudre dans les villes italiennes et devient l'une des icônes italiennes de l'essor économique.


En 1960, Fiat actualise sa gamme : la 600 D voit le jour. La cylindrée augmente et les performances s'améliorent sans augmenter la consommation : les faibles coûts d'exploitation restent la clé du succès de la Fiat 600. 

L'amélioration des performances augmente également la popularité de la Multipla en version Taxi : le siège passager avant est remplacé par un porte-bagages, tandis que le tableau de bord accueille un taximètre. La carrosserie extérieure reste inchangée, tandis que la partie arrière de l’habitacle est équipée de deux sièges et de deux strapontins rabattables pour accueillir de deux à quatre passagers.

La couleur typique des taxis italiens des années soixante est bicolore : noire dans la partie supérieure de la carrosserie et vert bouteille dans celle inférieure. La 600 Multipla est ennoblie par cette combinaison chromatique et de nombreuses voitures particulières seront également commandées en version bicolore, mettant en valeur les couleurs pastel typiques de l'époque.

La fiabilité et de faibles coûts d'exploitation sont la chance de la version Taxi qui envahit les grandes villes italiennes en devenant l'une des icônes de l'essor économique. De plus, la 600 Multipla est devenue la voiture de service par excellence de nombreuses sociétés italiennes (les couleurs proposées par Abarth sont inoubliables dans la publicité de ses fameux pots d’échappement), à laquelle les concepteurs se sont inspirés par la suite pour la création du fourgon 600T.

Regardez la vidéo

Restez informé des nouveautés, événements, approfondissementsdu monde Heritage.