Fiat Dino Coupé

Le coupé au cœur Ferrari

Du nom du fils d'Enzo Ferrari et du besoin imposé par les compétitions naît un accord entre Ferrari et Fiat pour produire une spider et un coupé conçus et fabriqués par deux grands carrossiers de Turin.


À la moitié des années soixante Ferrari est pressée d'homologuer un moteur pour la monoplace de Formule 2 : elle passe donc un accord industriel avec Fiat pour la fourniture de moteurs 6 cylindres en V “Dino”, ainsi appelés en l'honneur du fils d'Enzo Ferrari, disparu prématurément, et qui avait contribué à leur conception. 

Autour d'un nouveau moteur V6 deux litres raffiné, on décide chez Fiat de produire deux voitures sportives. En 1966 Pininfarina se voit confier la création de la Spider, tandis que l'année suivante Bertone présente le Coupé, qui avec son empattement allongé par rapport à la spider devient une quatre places : plus longue et donc légèrement plus lourde et moins rapide, elle est cependant tout de suite préférée à la non moins fascinante spider.

Dans sa version conventionnelle, le moteur placé à l'avant en position longitudinale est couplé à une boîte de vitesse à cinq rapports. La traction est arrière et utilise un différentiel autobloquant. Les suspensions avant sont indépendantes sur ressorts hélicoïdaux, tandis que le pont arrière est rigide, sur lames de suspension mono-lame. Quatre freins à disque équipent la Spider comme le Coupé.

FIAT DINO 2400 Coupé 1972
FIAT DINO 2400 Coupé 1972
ENGINE
V6 65°, anterior longitudinal, DOHC, 3 double body carbs. 2418 cm³
POWER
180 HP @ 6.600 rpm
SPEED
205 km/h
WEIGHT
1380 kg
DESIGN
Bertone
TYPE OF BODY
Coupé

Le succès, plus pour le coupé que la spider, croît immédiatement, à tel point qu'en 1969 on lance la série II, caractérisée par un nouveau moteur 2,4 litres.


Avec son nouveau moteur les prestations augmentent : le V6 de 65° à l'heure possède 2418 cm3 et développe 180 chevaux à 6600 tours /minute. La Dino 2400 Coupé atteint les 205 km/h. En plus du nouveau moteur, la Dino série II bénéficie d'un nouveau pont arrière à suspensions indépendantes issu de la remarquable Fiat 130, qui améliore considérablement son comportement dans les virages.

De 1967 à 1972 sont produits en tout, dans les deux motorisations, 7577 exemplaires de Fiat Dino Coupé De l'association entre Ferrari, Fiat, Lancia et Bertone, le carrossier turinois donnera naissance dans les années Soixante-dix, autour du même moteur, à la multi-victorieuse Lancia Stratos.

L’exemplaire argent métallisé avec intérieur noir, faisant partie de la collection FCA Heritage, appartient à la seconde série. Équipé du moteur 2,4 litres, il est exposé au Centre Historique Fiat de Turin.

Regardez la vidéo

Restez informé des nouveautés, événements, approfondissements du monde Heritage.